PS5 : date de sortie, prix et fiche technique


D'après PhoneAndroid La PS5 ou PlayStation 5 sera mise sur le marché fin 2020. Elle propose un grand bond en avant graphique sur deux éditions dont une 100% dématérialisée ! Date de sortie, prix et fiche technique… On vous dit tout ce que l’on sait déjà sur la PS5.

Avec la sortie de la Xbox One X en 2017 et des tarifs de plus en plus agressifs de la part de Microsoft, on aurait pu croire que Sony était sous pression. En réalité tout va bien pour la firme nipponne, qui continue à mener la danse face à son concurrent américain. D’ailleurs, la PS4 est la 2e console la plus vendue de tous les temps. Le catalogue de la PS4 se vend toujours très bien et la popularité de la console sortie en 2013 ne décroît pas. Malgré ces bons résultats, la PS4 arrive à sa septième année d’existence : Sony a donc décidé de lui donner un successeur… la PS5 !

Sony devrait lancer la console d’ici la fin de l’année 2020. Le design, la fiche technique et même son catalogue de jeux vidéo ont été en partie dévoilés. Alors, envie de tout savoir de la nouvelle console de Sony ? C’est ici que ça se passe.

💰 Quel prix pour la PS5 ?

Le prix des deux éditions de la PS5 reste un mystère. A en croire un ex de Microsoft, Mike Ybarra, trouver un prix pour la PS5 est nettement plus compliqué que trouver un prix pour la Xbox Series X. Une situation compliquée par des coûts de fabrication très élevés cette année. La PS5 pourrait en effet coûter 450 € à fabriquer.

Et dès lors deux possibilités se dessinent. La première c’est que le prix dépassera allègrement les 450 euros à l’image de cette fuite d’Amazon qui évoque un prix de 699 € pour l’édition avec 2 To de stockage. Ou alors Sony subventionnera sa console afin de conserver un prix de vente compris entre 400 et 500 euros.

Il ne fait dans tous les cas aucun doute que la PS5 Digital Edition sera vendue nettement moins cher que la variante avec lecteur Blu Ray. Si l’on se base sur l’écart de prix entre la Xbox One S et la Xbox One S All-Digital, la PS5 Digital Edition devrait être vendue entre 50 et 100 euros de moins que sa grande sœur.

📆 À quelle date la PS5 sera-t-elle lancée ?

La seule date de sortie officielle dévoilée par Sony à ce stade c’est « la période des fêtes de fin d’année 2020 ». Sony a dévoilé le design de ses deux consoles lors d’un événement retransmis en ligne le 11 juin 2020. D’autres événements sont prévus d’ici la fin de l’année 2020 pour découvrir ses exclusivités, son prix et sa date de sortie exacte qui n’a pour l’heure pas été officialisée. Un événement aura notamment lieu d’ici fin juillet 2020 pour annoncer d’autres exclusivités PS5 et peut être quelques unes des infos qui nous manquent sur l’appareil comme sa date de lancement exacte.

🔎 Quel design pour la PS5 ?

C’est au terme de la conférence du 11 juin 2020 que Sony a finalement dévoilé le design de sa nouvelle console. La PS5 adopte un look futuriste, très différent des visuels de la version développeur qui avaient fuité quelques mois auparavant. La console n’aura pas de « forme en U », mais se présente sous la forme d’une box disposée à la verticale ou à l’horizontale avec des formes arrondies et des éléments en plastique blanc et noir.

Sony a aussi opté pour un design paramétrique avec des formes tout en courbes et arrondis, bien loin du minimalisme auquel le constructeur et son concurrent Microsoft nous ont habitués ces dernières années. Le design ne fait pas l’unanimité, mais il est salué par une écrasante majorité de joueurs. Sony préparerait néanmoins l’arrivée d’un modèle noir plus discret ainsi que d’une multitude d’éditions spéciales dans d’autres coloris. Des rendus conçus par des fans donnent d’ailleurs un premier aperçu de la PS5 noire (voir la vidéo ci-dessous).

On le voit en conditions réelles, la PS5 est bien plus imposante que les autres consoles de jeux vidéo, dont les précédentes PlayStation. Sony explique avoir opté pour un design spacieux afin d’éviter les problèmes de surchauffe des composants internes. En plus des images officielles de la console, nous vous proposons de consulter ici la première photo de l’appareil en sortie d’usine.

En tout cas avec ce nouveau design, la PS5 cultive sa différence, et c’est plutôt une très bonne nouvelle !

La PS5 bénéficie d’une nouvelle interface

Une nouvelle interface sera de la partie. Mais elle reste pour l’instant néanmoins un mystère. Selon les propos du directeur en charge du développement des interfaces des consoles de Sony, Matt MacLaurin, le design logiciel de la PlayStation 5 n’a rien à voir avec celui de la PlayStation 4.

« Aucun pixel n’a été conservé de l’ancienne interface« , expliquait-il lors d’un échange sur LinkedIn où il indiquait que de nouveaux concepts ont été créés pour l’occasion. Quelques jours après la conférence du 11 juin, seule l’animation d’accueil, visible à chaque fois que la console est mise sous tension, est dévoilée. Elle est relayée sur Twitter par le site américain The Verge.

Nouveau design des boîtes de jeux physiques

Sony a également profité d’un court billet sur le blog officiel PlayStation pour dévoiler le design des boîtes de jeux physiques de la PS5. Les changements sont relativement mineurs : le bandeau bleu dégradé des jeux PS4 devient blanc et le logo noir. La mention « OnlyOnPlayStation » disparaît. Et Sony appose désormais son logo PlayStation Sudios sur ses jeux exclusifs.

⚔ Combien de versions de PS5 vont sortir ?

Sony a prévu de commercialiser deux versions de sa console : l’une plutôt classique avec un lecteur de disque, et l’autre… Sans lecteur de Blu-Ray. Baptisée Digital Edition, cette console reposera intégralement sur un système de téléchargement. Jamais Sony n’avait sorti de console de salon sans lecteur de disque !

Par ailleurs, la Digital Edition de la PS5 n’est pas sans rappeler la Xbox One S All Digital Edition, la déclinaison sans lecteur optique de la Xbox One S et commercialisée en 2019. La console de Microsoft tant décriée à sa sortie aura finalement fait des émules chez Sony. L’absence de lecteur optique semble constituer l’unique différence entre les deux modèles, tant au niveau matériel que du design.

📄 Quelle fiche technique pour la PS5 ?

Mark Cerny, architecte en chef de PlayStation, a déjà confirmé quelques éléments très intéressants de la fiche technique de la PS5. On apprend ainsi que la console sera capable de délivrer des graphismes en 8K avec Ray Tracing et audio 3D. Il détaille ainsi plusieurs points précis de sa fiche technique :

SoC AMD Ryzen 3e génération (7nm) 
CPU Zen de 2 à 8 cœurs cadencé à 3,5 GHz 
GPU AMD RDNA 2 d’une puissance de 10,28 TFLOPS 
Ray Tracing 
16 Go de RAM GDDR6 256 bits 
Stockage interne SSD « ultrarapide » de 825 Go avec une interface à 12 canaux (5,5 Go/s Raw de 8 à 9 Go/s compressé) 
Emplacement NVMe SSD 
Disque USB 
Moteur 3D audio révolutionnaire 
Un lecteur de disques Blu-Ray 4K

Le résultat de l’intégration du SSD de 825 Go, ce sont avant tout des temps de chargement inférieurs à 1 seconde. Grâce à ce SSD, la PS5 traitera les données 100 fois plus rapidement que le HDD de la PS4 selon Sony. La PlayStation 5 serait ainsi par exemple capable de charger 2 Go de données en seulement 0,27 secondes. Gran Turismo 7 sera d’ailleurs l’un des jeux qui profitera le plus de ce temps réduit (ainsi que des autres nouvelles technologies).

Cette vitesse de transfert est le gage de graphismes plus détaillés. Sony promet en effet un débit de plus de 5 Go/sec. Une démo du moteur Unreal Engine 5 montre à quel point les scènes peuvent être détaillées sur la console. Enfin on a appris de cadres Sony que la partie dématérialisée des jeux PS5 ainsi que PlayStation Now s’appuieront désormais sur les infrastructures de Microsoft. Et ce, quand bien même la firme de Redmond s’apprête à lancer xCloud hors des États-Unis.

🏎 Quels seront les jeux au lancement et les exclusivités de la PS5 ?

Sans surprise, Sony mise sur de nombreux jeux exclusifs afin de faire la différence face à la Xbox Series X de son rival Microsoft. Voici tous les jeux annoncés par Sony et qui sortiront sur PS5 ainsi que ceux confirmés par les éditeurs dans la liste compilée par nos confrères de BGR :


  • Apex Legends 
  • Assassin’s Creed Valhalla 
  • Battlefield 6 
  • Bugsnax 
  • Call of Duty: Modern Warfare 
  • Call of Duty: Warzone
  • Chivalry 2 
  • CHORUS 
  • Control 
  • Cris Tales 
  • Cyberpunk 2077 
  • Deathloop Destiny 2 
  • Destruction AllStars 
  • Dirt 5 
  • Dustborn
  •  Dying Light 2
  •  FIFA 21 
  • Fortnite
  • Ghost of Tsushima
  • GhostWire: Tokyo 
  • Godfall Gods & Monsters 
  • Goodbye Volcano High
  • Gothic 
  • Grand Theft Auto V 
  • Hitman III
  •  In The Sound Mind 
  • JETT: The Far Shore
  • Kena: Bridge of Spirits 
  • Little Devil Inside 
  • Lords of the Fallen 2 
  • Madden NFL 21 
  • Marvel’s Avengers 
  • Metal: Hellsinger
  • MicroMan 
  • NBA 2K21 
  • Observer: System Redux 
  • Oddworld: Soulstorm 
  • Outriders 
  • Paradise Lost 
  • Planet Coaster: Console Edition
  • Quantum Error 
  • Resident Evil Village 
  • Roots of Pacha 
  • Scarlet Nexus 
  • Starfield 
  • Sherlock Holmes: Chapter One 
  • Solar Ash 
  • STRAY 
  • The Last of Us Part II 
  • The Lord of the Rings: Gollum 
  • The Pathless 
  • Tom Clancy’s Rainbow Six Siege 
  • Tom Clancy’s Rainbow Six Quarantine 
  • Tribes of Midgard 
  • Ultimate Fishing Simulator 2 
  • Vampire: The Masquerade – Bloodlines 2 
  • Warframe 
  • Watch Dogs: Legion 
  • WRC 9
Ces 10 jeux seront exclusifs à la PS5 :


  • Astro’s Playroom 
  • Demon’s Souls 
  • Destruction AllStars
  • Gran Turismo 7
  • Horizon Forbidden West 
  • Marvel’s Spider-Man: Miles Morales 
  • Project Athia 
  • Ratchet & Clank: Rift Apart 
  • Returnal 
  • Sackboy: A Big Adventure

Notez que certains jeux seront bien plus chers sur PS5 que sur les consoles actuelles. C’est notamment le cas des titres développés par 2K Sports, dont NBA 2K21. Il faudra en effet débourser 75 euros pour se le procurer.

📺 Quelle sera la définition maximale des jeux de la PS5 ?

L’information a plus moins ou été confirmée par GameStop : la nouvelle console de Sony devrait être compatible avec les téléviseurs 8K. Elle devrait donc être capable d’afficher une image en 7680 × 4320 pixels. On ignore cependant si cette prise en charge concernera à la fois les jeux et les vidéos (Microsoft nous avait déjà fait le coup avec la 4K et sa Xbox One S).

Reste également à savoir si les jeux profiteront d’une telle définition de manière native, ou s’ils seront simplement upscalés et l’image retravaillée à la volée. Selon Epic Games, la plupart des jeux disponibles au lancement de la PS5 ne seront pas très différents des titres PS4. Pour ressentir une véritable différence, et tirer profit au maximum des possibilités de la console, il faudra patienter jusqu’en 2021 et la mise à disposition du moteur Unreal Engine 5.

C’est notamment le cas de Fortnite, qui passera au moteur dans le courant de l’année prochaine. Selon Epic Games, les développeurs ont besoin de quelques mois pour appréhender correctement le hardware de la console.

🕹 À quel point Sony va-t-il pousser la rétrocompatibilité ?



La rétrocompatibilité avec les jeux PS4 est déjà acquise, puisque c’est le nouveau PDG de Sony Jim Ryan qui l’a confirmé lors d’une interview. Par contre, il semble que seuls 100 jeux du catalogue PS4 seront jouables sur PS5. D’après Mark Cerny, il s’agit d’une décision liée au coût de la rétrocompatibilité. Il n’est d’ailleurs plus question d’une rétrocompatibilité jusqu’à la PS1.

Sony veut par ailleurs éviter toute rupture générationnelle entre la PS4 et la PS5. Sony explique ainsi que si vous commencez un jeu sur la PS4 vous pourrez le terminer sur la PS5 sans recommencer de zéro. Un joueur sur PS5 pourra également jouer avec des joueurs sur PS4.

Une fuite nous apprend néanmoins que la rétrocompatibilité avec la PS4 sera loin d’être parfaite au lancement – et que Sony devrait améliorer les choses via des mises à jour post-lancement. D’ailleurs, on sait déjà aussi que les joueurs qui opteront pour la PS5 Digital Edition devront faire une croix sur les jeux EA achetés sur PS4.

🎮 À quoi ressemble la manette DualSense de la PS5 ?

Sony a revu complètement son design et opte pour deux coloris : blanc et noir. On retrouve néanmoins la même disposition de touches que sur la manette DualShock de la PS4, soit 4 touches emblématiques sur la partie de droite, deux sticks analogiques symétriques, les flèches directionnelles à gauche, les boutons R1 et L1, les gâchettes arrières R2 et L2, une lumière LED et une vaste zone tactile placée au centre.

Contrairement à la DualShock, la manette est dotée d’un port USB-C pour la recharge rapide, d’un micro supplémentaire, d’un bouton Mute et d’un bouton Create à la place du bouton Share. On connaît par ailleurs certaines des technologies que Sony compte y intégrer. D’abord le retour haptique qui ridiculiserait la concurrence. Sony abandonnerait sa technologie rumble au profit d’un retour plus précis, fin et crédible pour renforcer l’immersion.

Les gâchettes L2 et R2 seront adaptives, ce qui signifie que les éditeurs pourront augmenter leur résistance, de quoi là encore renforcer l’immersion. Sony assure que cette technologie va offrir de nouvelles sensations plus immersives.

Jim Ryan l’a dit lui-même au détour d’une interview à Business Insider Japon : « l’audio 3D et le retour haptique de la manette sont aussi des choses qui, lorsque vous les essaierez, vous surprendront tant ils changent l’expérience du joueur. Même lorsque l’on joue à un jeu de course comme Grand Turismo Sport avec une manette PlayStation 5, c’est une expérience complètement différente. Bien que le jeu tourne bien avec l’ancienne manette, vous ne reviendrez pas en arrière après avoir fait l’expérience de la texture détaillée d’une route via le retour haptique et jouer avec les gâchettes adaptives ».
Autre fonctionnalité inédite : la manette de la PS5 serait capable de détecter le rythme cardiaque et la sueur du joueur. Sony intégrerait ainsi de nouveaux capteurs dans ses manettes, afin d’analyser les données biométriques de la paume de l’utilisateur. L’objectif d’une telle intégration technologique serait d’adapter le gameplay à l’état du joueur. De quoi changer du tout au tout le déroulé d’un jeu vidéo quand l’utilisateur est calme ou au contraire, lorsqu’il est particulièrement stressé.
Sony envisagerait par ailleurs d’y intégrer une fonctionnalité plutôt originale : le partage de manette. Concrètement, le constructeur souhaite transformer les jeux solo en expérience multijoueur. Les joueurs pourraient donc se partager les commandes de la manette via plusieurs manettes. Pour un jeu de combat par exemple, un joueur pourrait gérer les touches croix, rond, carré, triangle pour les attaques.
Un autre pourrait gérer les déplacements avec les joysticks tandis qu’un autre s’occuperait des coups puissants avec les gâchettes. Sony pourrait également permettre aux joueurs de se « passer la manette » en ligne. Un leader déterminerait le temps de jeu pour chacun des joueurs, et selon leurs performances, les joueurs pourraient jouer plus ou moins longtemps. En outre cette DualSense sera compatible avec la PS4.
🕹 Quels sont les accessoires officiels de la PS5 ?

Sony a déjà dévoilé quelques uns des accessoires de la PS5. Le premier d’entre eux est le casque Pulse 3D, spécialement adapté à l’immersion audio conçue pour la console. Ce casque permet aux joueurs de ressentir « les sons se déplaçant d’avant en arrière, de haut en bas et autour d’eux », explique Sony. Dans Gran Turismo 7 par exemple, l’audio 3D permettra aux joueurs de repérer la positon des autres voitures sur le bitume.
Il y a également une élégante station de recharge blanche et noire capable de charger jusqu’à deux manettes DualSense simultanément. On trouve aussi la HD Camera, une sorte de webcam capable de streamer un flux vidéo 1080p. On note d’ailleurs que l’appareil comporte deux lentilles, signe que l’accessoire peut sans doute comprendre les volumes (mais cela reste à confirmer).
Enfin, la PS5 a aussi droit à une télécommande pour contrôler la lecture de Blu Ray et DVD ou de films et séries sur Netflix ou Amazon Prime Video.
🥽 PSVR 2 : la réalité virtuelle aussi au programme ?

Avec le Playstation VR (PSVR), Sony est devenu le premier fabricant de consoles à se lancer dans la réalité virtuelle, mais il reste encore du chemin à faire pour proposer quelque chose de vraiment performant. À l’heure actuelle, le système est moins bon que l’Oculus Rift et le HTC Vive. Le problème c’est que le PSVR pousse déjà la fiche technique de la PS4 Pro dans ses retranchements.
Le constructeur japonais devrait améliorer tout cela. Le PSVR2 disposerait de deux caméras avant et d’une caméra arrière. L’appareil profiterait également d’un écran transparent, ce qui éviterait au joueur d’être totalement coupé du monde avant de commencer une partie. Et tout naturellement, lorsque le jeu démarre, l’écran s’opacifie en conséquence pour immerger totalement le joueur dans sa partie.
Les spécialistes les plus optimistes espèrent une image en 4K par œil (soit 8K au total). Mais il est peut-être encore trop tôt pour une telle avancée technologique. On peut aussi espérer des contrôleurs de qualité et un Room Scale basé non plus sur la caméra, mais sur de vrais capteurs plus précis. Un brevet nous indique par ailleurs que Sony prépare un nouveau PS Move. Pour autant il n’est pas certain que Sony lance la nouvelle version du PSVR en même temps que la PS5.