Apple a été le premier vendeur de smartphones au dernier trimestre


Les iPhone 11 se vendent bien, au point qu’Apple a été plus fort que Samsung et Huawei au dernier trimestre. La marque à la pomme est devenue le premier fabricant de smartphones au quatrième trimestre de 2019.

Selon le cabinet Strategy Analytics, Apple a vendu 70,7 millions d’iPhone au cours des trois derniers mois de 2019. C’est mieux qu’à la même période en 2018 où 65,9 millions d’iPhone ont été vendus. Le gain sur un an est ainsi de 7,28%.

De son côté, Samsung est annoncé pour avoir vendu 68,8 millions de Galaxy au dernier trimestre, soit un léger recul en comparaison avec l’année précédente où 69,3 millions d’exemplaires ont été commercialisés. Pour sa part, Huawei est passé de 60,5 millions à 56 millions de smartphones vendus. Cela s’explique en partie par les restrictions américaines qui ont joué sur les ventes.

Concernant Apple, « c’est la meilleure performance de croissance depuis 2015 » selon Strategy Analytics. « La part de marché mondial des smartphones d’Apple est passée de 18% à 19% l’année dernière. Apple se redresse grâce à la baisse des prix de l’iPhone 11 et à une demande plus saine en Asie et en Amérique du Nord », ajoute le cabinet.

Apple a donc été premier au précédent trimestre, mais sur le reste de l’année 2019 il conserve sa troisième place avec 197,4 millions d’iPhone vendus. Samsung est toujours premier avec 295,1 millions d’exemplaires et Huawei maintient sa deuxième place avec 240,5 millions de smartphones. Au total, il y a eu 1,412 milliard de smartphones vendus dans le monde en 2019, contre 1,431 milliard en 2018.