Tinder dévoile un bouton d’urgence quand le rendez-vous tourne mal


Tinder s’apprête à déployer une nouvelle version de son application de rencontre. La nouvelle édition proposera désormais un bouton d’urgence, afin de faciliter l’intervention des services publics en cas de problème lors d’un rendez-vous.

Dans le but de rassurer ses usagers, Tinder vient d’annoncer la prochaine mise en place d’un bouton d’urgence aux États-Unis, accessible immédiatement depuis l’interface de l’application. Pour l’occasion, l’application de rencontre s’est associée à Noonlight. L’objectif de cette association est d’offrir aux utilisateurs et utilisatrices, lors d’un rendez-vous, un moyen simple et rapide de rentrer en contact avec les services d’urgence en cas de problème avec une personne.

Un moyen simple et rapide d’appeler les urgences lors d’un rendez-vous

Le bouton en question permettra d‘entrer en contact le plus rapidement possible avec le 911. Rappelons qu’aux États-Unis, le 911 est l’équivalent européen du 112. « C’est la première mesure de sécurité de ce genre servant à protéger les membres de Tinder même quand leurs interactions ne sont plus virtuelles, mais se passent bien dans la vie réelle », explique Brittany LeComte, cofondatrice et CCO chez Noonlight. Le bouton « sert de garde du corps silencieux dans les cas où vous êtes seuls ou que vous rencontrez quelqu’un pour la première fois », ajoute-t-elle. Des opérateurs entraînés seront ainsi chargés de trier les appels, avant de contacter les services publics, et notamment la police.

L’idée est plutôt bonne et il n’y a pas de raison qu’elle ne s’exporte pas un jour dans nos contrées. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’application s’intéresse à la sécurité de ses utilisateurs. En juillet dernier, elle mettait en place de nouvelles fonctionnalités pour protéger les personnes LGBT lorsqu’elles se rendent dans des pays dangereux.

Mais Tinder ne compte pas s’arrêter là et tient à rassurer davantage ses usagers en leur offrant encore plus de services et de sécurité. Le site de rencontre veut prochainement intégrer un outil de reconnaissance faciale : en prenant une succession de photos à l’occasion d’un rendez-vous, l’application comparera avec la photo que la personne a ajoutée lors de la création de son compte. Ainsi, elle pourra vérifier que l’usager est bien la même personne et qu’il ou elle n’a pas utilisé une photo de quelqu’un d’autre.