Netflix, Amazon Prime Video, Hulu, Disney+ ont perdu 8,1 milliards d’euros à cause du partage de compte


Netflix et les autres services de streaming ont perdu 8,1 milliards d’euros en 2019 à cause du partage du compte. C’est en tout cas ce qu’avance une étude du cabinet Parks Associates, qui précise que 2019 a été la pire année pour Amazon Prime et consorts en terme de fraude.

8,1 milliards d’euros, soit 9,1 milliards de dollars. Voilà la perte engrangée en 2019 par Netflix, Amazon Prime Video, Hulu, Disney+ et consorts en 2019 à cause du partage de compte. Ces chiffres proviennent d’une étude du cabinet Park Associates basé à Singapour. Selon leurs estimations, ces pertes pourraient atteindre les 12,5 milliards de dollars en 2024 si les services de streaming ne font rien d’ici là pour endiguer le problème.

Comme le précise Tom Rutledge, PDG de la société Charter Communication, dans les colonnes du site The Hollywood Reporter, la laxisme de ces entreprises de SVOD serait la principale cause de ce manque à gagner. Le responsable expliquait avoir affirmé devant un parterre de banquiers de Manhattan que « ces nouveaux médias créent des ravages dans l’économie de notre pays (ndlr : Les Etats-Unis) et encore plus dans le monde du cinéma ».

D’après M. Rutledge, le trop grand nombre de services disponibles et la multiplication des abonnements qui en découle provoqueraient justement ce partage massif des comptes entre amis ou en famille. « La moitié des américains vit dans des maisons de deux personnes ou moins, et pourtant les services de streaming ont cinq flux différents. Il y a plus de flux disponibles qu’il n’y a de maisons pour les utiliser. Ce modèle ne peut pas durer », conclut-il. Plusieurs analystes prévoient d’ailleurs que Netflix perde des millions d’abonnés s’il ne baisse ses prix en 2020.

Partager son mot de passe, une habitude en 2019

Autre étude pour un autre constat. Selon CordCutting, un blog spécialisé dans la SVOD, en 2019 une personne sur cinq se sert du compte de quelqu’un de son entourage pour profiter des services Netflix. En outre, CordCutting précise qu’un fraudeur pourrait donc économiser sur deux ans plus de 165 euros. Il faut préciser que le blog se base sur les tarifs de Netflix avant la hausse survenue en début d’année 2019, soit 7,99 € (pour l’abonnement standard).

De fait, multipliez cette économie par le nombre total d’abonnés au Netflix et vous obtenez un bon indicateur des pertes potentielles du géant de Los Gatos. D’après CordCutting, en 2019 Netflix avoisinait les 14 millions d’utilisateurs aux USA. Concrètement, l’entreprise perdrait donc 169 millions d’euros par mois. Le partage de mot de passe serait un procédé cher aux 13/24 ans, puisque 64% d’entre eux auraient déjà donné leur mot de passe à un proche, selon une autre étude du cabinet Hub Entertainment Research.

Pour Tom Rutledge, la solution doit venir de la technologie. Les services de streaming doivent mettre au point des systèmes capables de détecter les fraudeurs des véritables titulaires de comptes. Plusieurs options seraient envisagées, à commencer par proposer une réduction aux fraudeurs pour les motiver à créer un compte, ou bien menacer les partageurs de fermer leurs comptes s’ils continuent à fournir un accès à des non-abonnés.