AliExpress ouvre son premier magasin physique à Madrid



AliExpress vient d’ouvrir son premier magasin physique en Europe, dans la ville de Madrid (Espagne). En promettant des cadeaux pour les 500 premiers clients, la firme chinoise est parvenue à attirer près de 3.000 personnes lors de l’ouverture ce dimanche 25 août 2019.

AliExpress a ouvert les portes de son  premier magasin physique dans le centre commercial Intu Xanadú situé à Madrid, rapportent nos confrères de El Pais. Ce n’est pas un hasard. L’Espagne est le troisième marché international le plus important d’AliExpress.

AliExpress a ouvert un magasin physique à Madrid : 760 m², 1000 produits et 60 marques

Lors de cette occasion, le site de commerce en ligne chinois a offert des smartphones, des trottinettes électriques et des accessoires en tout genre aux 500 premiers clients à passer les portes du magasin. Sans surprise, l’opération a attiré de nombreux consommateurs. Près de 3000 personnes se sont amassées devant les portes de l’AliExpress Plaza ce dimanche.

Pour obtenir leur cadeau avant les autres, certains ont même campés deux nuits de suite devant le magasin. Malheureusement, l’enseigne ne permettait pas aux curieux de choisir leur lot. « Je voulais une trottinette, mais ils ne m’ont pas laissé choisir le cadeau. Ils vont me donner un smartphone » regrette un homme arrivé le vendredi matin.

« L’affluence a largement dépassé nos attentes » assure Eduardo Pisa, directeur opérationnel d’AliExpress. Le responsable estime que les consommateurs sont curieux de découvrir une version physique du site de e-commerce. « Mais évidemment les cadeaux aident à encourager les foules » admet-il. Pour le moment, le magasin de 760 mètres carrés propose essentiellement de l’électronique. On y trouve plus de 1000 produits différents, dont des bracelets connectés, des drones, des robots aspirateurs ou des téléphones, et une soixantaine de marques, dont Huawei et Xiaomi. Une portion de la surface est réservée aux jeux vidéo.

Bientôt une boutique physique AliExpress en France ?

Cette première déclinaison physique permet à AliExpress de tester l’attrait des européens pour le concept. Sans surprise, d’autres boutiques pourraient fleurir sur le continent dans les années à venir. « Nous allons d’abord voir comment fonctionne le modèle à Madrid avant de décider » glisse Ruben Bautista, responsable opérationnel du site. Que pensez-vous de l’initiative ? On attend votre avis dans les commentaires.