Samsung refuse de fournir ses modems 5G à Apple



Samsung aurait été approché par Apple, intéressé par ses modems 5G Exynos 5100 pour une prochaine génération d’iPhone. Le constructeur et fondeur sud-coréen a indiqué à son concurrent que cela n’allait pas être possible. La firme de Cupertino se retrouve sans fournisseur viable. 

Apple cherche un fournisseur de modems 5G pour ses iPhone de 2020, mais a bien du mal à trouver un fondeur dans la capacité et qui a la volonté de le fournir, rapporte PhoneArena. Selon le média, la firme de Cupertino est actuellement à court d’options. Intéressée par les modems Exynos 5100 5G, elle se serait rapprochée de Samsung un peu à contrecœur sachant que le groupe sur-coréen ne lui ferait pas de cadeau au niveau des prix. Finalement, la situation serait pire que prévue puisque Samsung aurait tout simplement refusé d’approvisionner Apple.

Apple cherche des modems 5G pour ses iPhone, Samsung pas intéressé

Il ne s’agit pas pour Samsung de mettre Apple dans le pétrin, il est d’ailleurs bien heureux de lui fournir ses écrans OLED qui rapportent énormément d’argent. Non, Samsung estimerait en fait qu’il n’a pas la possibilité de produire en qualité et en quantité suffisante les Exynos 5100 pour répondre à la demande de son concurrent tout en continuant d’équiper ses propres smartphones. Pour rappel, le Galaxy S10 5G est le premier smartphone de Samsung compatible avec le futur réseau mobile, et on attend une variante 5G désormais pour tous les smartphones des séries S, Note et Fold.

Le problème, c’est qu’Apple ne sait plus vraiment vers qui se tourner. Le groupe américain veut s’éloigner d’Intel, qui ne s’est pas révélé particulièrement fiable ces dernières années. Intel pourrait d’ailleurs abandonner le mobile s’il perd la société dirigée par Tim Cook comme client. Apple et Qualcomm sont en guerre ouverte depuis des années et en procès l’un contre l’autre dans plusieurs pays, un rapprochement semble écarté. Le fondeur tente même de faire interdire la vente de plusieurs modèles d’iPhone sur certains marchés, et a réussi en Chine et en Allemagne. MediaTek ne semble pas prêt pour le moment. Et Huawei est dans le viseur des États-Unis, qui craignent que ses équipements 5G ne servent au cyberespionnage pour le compte du gouvernement chinois. Bref, Apple semble être à court d’options viables pour le moment.