Qualcomm essaye de faire interdire la vente d'iPhone en Chine


Le fabricant de puces renommé (Qualcomm) , vient de déposer plusieurs requêtes judiciaires à Pékin contre Apple . il espère ainsi faire interdire la production et la commercialisation d'iPhone en Chine .
D'après nos confrères BeGeek , le conflit judiciaire qui oppose Qualcomm à Apple vient de prendre une nouvelle tournure .
En effet , le fabricant de puces demande à ce qu'Apple ne fabrique plus , ni ne commercialise d'iPhone en Chine . C'est en tout cas ce vient d'indiquer le site Bloomberg . La raison de cette requête judiciaire est liée à la violation de certains brevets .

Qualcomm et Apple , un désamour qui se confirme :

Ce n'est pas la première fois que Qualcomm se plaint d'Apple dans ce domaine , puisqu'une plainte a déjà été déposée en Allemagne pour les mêmes raisons . La société de San Diego va toutefois plus loin cette fois-ci , en ciblant la Chine , qui est aussi le lieu de fabrication des iPhone d'Apple .

Une menace à prendre très au sérieux par le géant américain , d'autant plus que la firme de Cupertino vient de lancer l'iPhone 8 et que le très attendu iPhone X est actuellement en précommande , avec un pic de livraisons attendu pour la fin de l'année .

Une escalade du conflit judiciaire : interdire les iPhones en Chine 

Le porte-parole de Qualcomm justifie cette plainte , arguant < Apple emploie des technologies inventées par Qualcomm sans payer pour cela > .
Dans le viseur , trois brevets , Apple nie pourtant cette violation de brevets et ne se montre pas particulièrement inquiet : < Comme leurs autres manœuvres , nous pensons que celle-ci échouera >

La genèse du conflit se trouve dans l'usage qu'Apple fait des technologies de Qualcomm , notamment pour tout ce qui concerne les puces de ce dernier . Apple a ainsi reproché à Qualcomm de vouloir le faire payer aussi bien sur les composants que sur les brevets .

C'est dans cette logique qu'une plainte avait été déposée par Apple contre Qualcomm pour abus de position dominante sur le marché des puces modem . Dès lors , Apple n'a plus eu à payer des droits en matière  de brevets , ce qui n'est pas du tout au goût de Qualcomm .