La Nasa et Google poursuivent leurs efforts dans le domaine d'informatique quantique

Google et Nasa travaille encore dans le domaine d'informatique , les deux partenaires vont obtenir un nouveau calculateur mis au point par la société canadienne D-WAVE . utilise plus de 1000 bits quantiques ( qubits )  .

D'après le site Geek Paradize  à la différence des bits classiques qui ne peuvent prendre qu'une seule valeur à la fois , 0 ou 1 , les qubits sont susceptibles de connaitre de multiples états simulatanément , ce qui permet en principe d'accroitre de façon très spectaculaire la puissance informatique , grâce à la mise en parallèle des calculs , en théorie plus le calculateur a de qubits , plus sont censées être élevées .
Le développement d'informatique quantique fait toutefois face à d'importants obstacles , allant de la gestion des erreurs au phénomène de la décohérence . dans ces conditions , des équipes de recherche préfèrent travailler avec moins de qubits , mais plus fiables pour obtenir des résultats de meilleure qualité .